I’m back

My holidays - Portovecchio

Heure: 20h45 heure française
lieu: Chez moi
Situation : en vacances

C’est l’heure que je choisi pour revenir vers vous et vous dire que tout va bien. L’année est finie et tout va bien.

Une année longue et éprouvante marquée par la peine et l’inquiétude. La concentration et la colère. Une remise en cause professionnelle et personnelle et une reprise d’études. Bref une année à rebondissements et changements.

Tout va bien. Je vie et j’aime. Je lâche prise et je fais comme je peux si je ne peux faire comme je veux.
Tout va bien. Je suis en congés et j’ai laissé mes soucis sur le quai. Je suis légère et ma tête aussi.
Tout va bien. je suis de retour prête à refaire ce voyage avec vous.

Oui mais après cette pause. Je rentre d’une balade dans la nature, une balade hors du temps, dont je vous promets de superbes photos, dont certaines sont déjà visibles sur Instagram.

Finie la pause? OUI. Je suis là et je serai présente.
J’aurai le temps de prendre du bon temps en vous lisant.
En attendant je profite et je vous dis:
A bientôt.

Bizzzz
Bruny

Publicités

Et laisser aller…

20130429-235341.jpg

Prends un moment, fait une pause, explique à Petit Bonhomme, que la vie c’est comme ça. Que personne n’est là pour rester ici bas. Que le temps passe et ne se rattrape pas. Que son autre chat, son grand papi, son hamster sont ailleurs et qu’ils l’observent d’un autre endroit.

Prends cet instant fais une pause. Oublies les horaires de ton emploi, oublies les contraintes de ce monde et recentre toi sur ce qui compte et fais un choix. Au moment où tout me réussi, j’ai envie de tout saborder. Tout envoyer balader. Pourquoi? Pour lui, pour toi et aussi pour moi.

C’est à ce moment que je pense à ces moments de perfections que l’on vie dans l’enfance sans le savoir. La joie de faire un joli collier de perle pour sa maman, la joie de savoir épeler son nom sans erreur, la joie d’avoir le droit de savourer son bonheur. Petit bonhomme à repris l’école aujourd’hui, alors que d’autres savourent la joie de profiter de leur maman, de leur papa, de leur mamie et qui d’autre? Je ne sais pas. Il revient ce soir et me dit : « papa avait raison Dimitri (ce n’est pas son nom) a bien perdu sa maman il y a un an ».

C’est un ado, presqu’un enfant qui s’étant introduit dans leur appartement, a pris un couteau, on ne sait pourquoi et ne lui a laissé que son papa. Et la maitresse tente de t’expliquer pourquoi, pour lui il y a deux fêtes des papas.

Nous vivons dans un monde de dingues, personne n’est là pour durer. N’oubliez pas en vous couchant d’embrasser votre amour et/ou votre enfant.
Si comme moi en écrivant, vous avez envie de penser à cet enfant, n’oubliez pas que la vie est ainsi. Il faut savoir en profiter…..aussi.

Je prends un instant, je fais une pause et je laisse aller mes doigts sur le clavier. Je partage un moment avec toi (qui me lis ou pas) ce n’est pas drôle, mais ça aussi c’est moi.

P.S: Désolée je ne suis pas drôle mais de temps en temps la vie c’est effrayant. Non?