Besoin d’une rehab?

They tried to make me go to rehab but I said… Euh Pourquoi pas?

Je crois que ma chère Amy n’avait pas pris la mesure de son addiction lorsqu’elle a sorti ce titre. Je ne suis pas comme elle. Au moment où je vous écris je viens de faire le constat je suis addict. Addict à quoi me direz vous? Eh bien à tellement de choses.

thérapie

Bonjour, je suis Bruny et je suis blogaddict, mais ça j’en ai déjà parlé.

– Je suis sérieaddict. En ce moment même, je suis devant une série Révolution saison 1 épisode 3. Et voilà je recommence… Encore une série. Je ne sais pas comment mais je me suis retrouvée devant cette série et je ne compte pas m’arrêter. Révolution ne va pas m’aider à guérir. Heureusement que je viens de finir Braquo!

– Je suis musicadditc. Je réalise que j’en suis à (minimum) trois heures de musique quand je travaille. Pas étonnant que mon Petit Bon’homme aime tant chanter, avec une mère qui ne sais presque plus parler. Il doit avoir l’impression de vivre dans un vieux Disney. Le ménage c’est un peu ça:

– Je suis balanceaddict. Le matin je me lève et voilà que retenti le petit « clac » familier. Je suis montée sur ma balance. l’humeur du jour commence à prendre forme.

  • Balance qui ment+/- 100g ->l’humeur est neutre
  • Pas un gramme : c’est quitte ou double!

1. Yes (ce que vous ne savez pas à ce moment c’est que  j’ai fait un festin la veille, ou pire je n’ai pas été sage dans la semaine)

2. Comment ça, pas un gramme de moins? Putain j’ai fait une heure de sport et je me suis affamée toute la semaine.

  • – 200g et plus si affinité -> danse de la victoire. Joie et bonheur dans le cœur et Yes je vais pouvoir me taper un bon Mac Do! Ben quoi? Je vous ai pas dit? Je suis boufaddict aussi!

 

Aerobic_Dancer– Heureusement je suis devenue sportaddict… Enfin y a encore de la marge! J’aime me dépenser. J’aime me dépasser. J’aime éliminer et voir mon corps changer. Et comme le changement c’est maintenant! J’ai besoin de nouvelles fringues et c’est comme ça que…

securiser-les-achats-en-ligne-avec-un-vpn– Je suis devenue shopaholic depuis peu. Je dois dire que mes collègues blogueurs et blogueuses sont responsables. Un petit tour chez Arnaud, et hop voilà une envie de collants. Un petit tour chez Maelle, et hop elle me donne envie de faire un tour chez Asos. Au fait je suis Asosaddict… depuis peu. Un tour sur un blog beauté et bim! Je me dis qu’il n’y a rien à changer je suis parfaite! Ouais c’est ça! Du coup, j’ai une collection de mascara, de eyeliner et de rouges à lèvres, qui en quelques mois, ressemble à l’étalage d’un magasin de spécialisé. Bon avec tout ça pas étonnant que je sois webaddict.

Et pour finir, je suis purement et simplement accro à ma famille. Voilà une addiction dont je ne veux pas guérir. Je veux être accro et réussir à laisser de la place à tout le monde. Je veux être accro sans être accrochée.

Mais la vie n’est ce pas un peu ça? Aimer les choses et les gens un peu trop? Un peu trop fort? Beaucoup trop intensément? Je crois que guérir de mes drogues c’est vivre ou évoluer . Ce que je peux changer? Je fais tout pour l’améliorer et le reste? Eh bien il faut l’accepter.

Bref, Je suis là.

time

Eh ben voilà,

Je suis de retour. Je fais une pause dans cette course effrénée qu’est ma vie depuis le mois de septembre. Je suis de nouveau là et je prends un peut de temps pour revenir vers vous. Pour retrouver mon clavier comme on retrouve une plume et un cahier. Bref, je reviens.

courir

En deux mois je me suis offert une nouvelle taille, un nouveau job, un Liebster Award. Euhhh même si je n’ai pas encore eu le temps d’y répondre (mais ça vient, promis!). Une opération pour Monsieur et une autre pour mon Petit bonhomme. Des cours et des devoirs! Eh oui c’est ça reprendre les études. J’ai dansé, j’ai zumbé, j’ai sué. Bref, j’ai été très occupée. J’ai trouvé un petit peu de temps trop peu de temps pour vous lire, pas assez mais assez pour prendre des nouvelles et voir que pour ceux que je suis au bout du compte tout va bien. Bref, j’ai eu deux mois intenses.

le tempsHyperactive! Hyperpressée! Hyper en retard! J’ai couru. Couru après le temps. Couru après les trains. Il faut dire que la SNCF m’a offert plus de trente heures de retard en six mois! Bref, la SNCF n’est pas pressée!

Je suis en congés, en famille le jour, sur l’ordi la nuit. J’ai envie de tout vivre et de tout faire. J’ai envie de tout connaître et de tout découvrir. Bref, j’ai défini quelques priorités.

J’ai des tonnes de choses à dire, j’ai énormément de choses à écrire, j’ai des centaines de posts, d’articles et de blogs à lire. Bref, j’ai hâte de prendre un peu de temps pour moi. De prendre du temps pour eux. De prendre du temps pour vous.

Hello, vous. Je suis là et ça va.

ready-runner

La douceur du dimanche

Blog fermé pour cause de fête des père !

Blog fermé pour cause de fête des père !

Le dimanche est le jour de la famille et ce dernier dimanche c’était la journée des papas. Petit Bonhomme est impatient d’offrir son cadeau. Il maintient un teasing d’enfer autour de l’évènement. « Je vais pas te dire ce que c’est mais j’ai fini ton cadeau. » « Maman c’est encore long la semaine? » Bref Petit Bonhomme est impatient. Et moi du haut de mes trente et quelques balais je n’oublie pas non plus mon père.
Pour nous la fête des pères c’est un dimanche au soleil, un barbecue, des amis et des enfants heureux de manger: des merguez, « parce que c’est trop bon les saucisses », des fraises toutes rouges qui font des lèvres roses, décorer un gâteau et écrire « bonne fête papa » avec des billes de chocolat et tout manger une fois que le gâteau est sur la table.

La fête de père c’est jouer aux billes contre un mur et surveiller le vilain chat qui essaie de piquer le calot!

bille-oeil-de-chat

Blog fermé pour cause de fête des pères? Je suis sûre que vous comprenez.

Et laisser aller…

20130429-235341.jpg

Prends un moment, fait une pause, explique à Petit Bonhomme, que la vie c’est comme ça. Que personne n’est là pour rester ici bas. Que le temps passe et ne se rattrape pas. Que son autre chat, son grand papi, son hamster sont ailleurs et qu’ils l’observent d’un autre endroit.

Prends cet instant fais une pause. Oublies les horaires de ton emploi, oublies les contraintes de ce monde et recentre toi sur ce qui compte et fais un choix. Au moment où tout me réussi, j’ai envie de tout saborder. Tout envoyer balader. Pourquoi? Pour lui, pour toi et aussi pour moi.

C’est à ce moment que je pense à ces moments de perfections que l’on vie dans l’enfance sans le savoir. La joie de faire un joli collier de perle pour sa maman, la joie de savoir épeler son nom sans erreur, la joie d’avoir le droit de savourer son bonheur. Petit bonhomme à repris l’école aujourd’hui, alors que d’autres savourent la joie de profiter de leur maman, de leur papa, de leur mamie et qui d’autre? Je ne sais pas. Il revient ce soir et me dit : « papa avait raison Dimitri (ce n’est pas son nom) a bien perdu sa maman il y a un an ».

C’est un ado, presqu’un enfant qui s’étant introduit dans leur appartement, a pris un couteau, on ne sait pourquoi et ne lui a laissé que son papa. Et la maitresse tente de t’expliquer pourquoi, pour lui il y a deux fêtes des papas.

Nous vivons dans un monde de dingues, personne n’est là pour durer. N’oubliez pas en vous couchant d’embrasser votre amour et/ou votre enfant.
Si comme moi en écrivant, vous avez envie de penser à cet enfant, n’oubliez pas que la vie est ainsi. Il faut savoir en profiter…..aussi.

Je prends un instant, je fais une pause et je laisse aller mes doigts sur le clavier. Je partage un moment avec toi (qui me lis ou pas) ce n’est pas drôle, mais ça aussi c’est moi.

P.S: Désolée je ne suis pas drôle mais de temps en temps la vie c’est effrayant. Non?